Utah Beach

15 juillet 2020
2 min read

Sommaire :

Utah Beach a été nommée le 6 juin 1944, d’après l’une des cinq plages du débarquement de Normandie. La plage la plus à l’ouest des zones de débarquement alliées, et la seule sur la côte dans le département de la Manche.


Le musée du débarquement

Musée du débarquement à Utah Beach

Installé sur le site même du débarquement des troupes américaines dans la Manche en Normandie le 6 juin 1944, le musée d’Utah Beach raconte les événements du Jour J en dix séquences, de sa planification à sa conclusion et à son succès.
Découvrez également un authentique bombardier B26, avion d’exception dont il ne reste que quelques exemplaires dans le monde.


L’église Notre-Dame de Sainte-Marie-du-Mont

Eglise Notre dame de sainte marie du mont

Les hommes du 501e et du 506e Régiment d’infanterie parachutiste, 101e Division aéroportée américaine, ont débarqué dans la nuit du 6 juin 1944 en grappes dispersées aux abords du village du Cotentin. Oui, la ville est dédiée à la division aéroportée américaine près de la Drop Zone C. Le général Taylor, commandant de la division, et une centaine d’hommes sont en route pour rejoindre les troupes qui arriveront à l’aube sur Utah Beach à la suite de l’opération Overlord. Sur la route, un poste et une batterie allemande sont neutralisés.
L’église Notre-dame qui servait de vigie avec télémètre aux troupes d’occupation allemandes et, le confessionnal porte encore la trace d’une rafale tirée par un para US afin de déloger les 2 allemands cachés à l’intérieur de l’église. Ces derniers se rendront finalement. 


Sainte-Mère-Eglise

Sainte mère église

Sainte Mère-Église est le point de départ idéal pour explorer les plages du débarquement à Sainte-Marie du Mont, et plus précisément Utah Beach. Située à une dizaine de kilomètres de Carentan, elle reste marquée par le passé de la bataille de Normandie et, plus précisément, du débarquement en Normandie. Sainte Mère-Église était, avec Utah Beach, l’un des deux points de débarquement. En effet, le 6 juin 1944, les 82e et 101e forces aéroportées alliées ont débarqué autour de Sainte Mère-Église.